Actualité
À la une

3 étudiants du master TELENVI remportent le Cassini Hackathon

Découvrez leur projet "caractérisation de la glace"

gagnant hackathon cassini

Laura Orgambide, Serdar Rama et Zoe Stroebele sont en master 2 du parcours TELENVI (Télédétection/Environnement), mention GAED (Géographie - Aménagement - Environnement - Développement). Le master TELENVI a comme objectifs spécifiques d’apporter une double compétence, en associant une connaissance approfondie des outils et méthodes spatiales avec une connaissance des principaux domaines d’application.

Du 5 au 7 novembre dernier, ils ont participé au Cassini Hackathon organisé par Aerospace Valley à Toulouse, sur le thème "Connecter l'Arctique". Ils étaient associés à l’explorateur rennais Vincent Grison (projet Rennes Pôle Nord), qui avait déjà collaboré avec le master TELENVI au printemps dernier lors de son expédition vers le pôle.

L’objectif du Cassini Hackathon est de concevoir, dans un esprit start-up, un projet global et viable (un ‘business model’) pour créer un service utilisant les technologies spatiales européennes (Copernicus, Galileo, EGNOS) afin de répondre aux besoins des populations en arctique.

Ce sont 7 équipes en compétition qui se sont affrontées durant ces 3 jours de hackathon et c'est l'équipe rennaise qui a réussi l'exploit de s'imposer avec un sujet original sur la "caractérisation de la glace" dans le cadre d'un projet professionnel.

Ce projet « Caractériser la glace » a pour objectif de faciliter les déplacements (la navigation côtière et/ou continentale) pour les populations locales. Il s'appuie sur les images satellitaires de la constellation européenne Sentinel qui sont envoyées en temps réel (1 image par jour), par mail et en low tech.

Présentation du projet

"Nous voulions donc concevoir un service pour répondre aux besoins de toutes les populations autour du cercle polaire, en prenant en compte plusieurs contraintes - l’utilisation de technologies européennes (le hackathon étant organisé au niveau européen) et la faible connectivité en Arctique. Nous avons créé un service basé sur l’emailing : l’utilisateur·rice envoie un mail avec ses coordonnées géographiques et dans les minutes qui suivent, il·elle reçoit par mail une carte de l’état de la glace autour de sa position."

Trois jours plus tard, ils ont confronté leur projet avec les équipes gagnantes des 10 autres pays participants et ont fini 3e. Grâce à cette prestation, ils ont gagné 100 heures de coaching personnalisé avec des expert(e)s de l’Agence Spatiale Européenne pour mener le projet à terme. Ce soutien de haut niveau a pour objectif de les diriger vers la création d’une start up.

Une expérience qu'ils ne sont pas prêts d'oublier :

"Déjà, ça nous a permis d’appliquer nos connaissances à des problématiques qui nous intéressent. Et sortir du contexte universitaire, ça met en perspective nos capacités : on s’est rendu compte qu’on avait déjà des compétences et qu’on était capables de relever le défi, de gérer un projet à plusieurs dans les courts délais impartis. Ça donne confiance d’être confronté·e à la difficulté et de réussir. Et même quand on ne gagne pas, on construit son réseau en rencontrant des pointes du domaine et d’autres étudiant·e·s. Donc il ne faut pas hésiter à participer à des hackathons, c’est une superbe expérience !"

Plus d'information sur le Hackathon CASSINI
Retrouvez l'intégralité de l'interview des étudiants

Publié le : 03/12/2021