Agenda
À la une

Soutenance de thèse de Batiste Alglave

Amphi Moule, campus de Rennes

Inférer la distribution spatio-temporelle des espèces d’intérêt halieutique et identifier leurs habitats essentiels: modéliser l’échantillonnage préférentiel et le changement de support pour intégrer des sources de données hétérogènes

Thèse soutenue par Etienne Rivot, UMR Dynamique et durabilité des écosystèmes : de la source à l’océan (Decod)

Résumé 

La cartographie de la répartition des espèces d’intérêts halieutiques et l’identification de leurs zones fonctionnelles est cruciale pour assurer le renouvellement des espèces et pour l’aménagement de l’espace marin. Pour autant, la localisation des habitats essentiels des poissons, et plus particulièrement des frayères, reste incertaine pour de nombreuses espèces exploitées. Les données de référence pour cartographier la distribution des espèces exploitées et identifier leurs frayères sont issues de campagnes scientifiques qui bénéficient d’un protocole d’échantillonnage standardise. Ces campagnes ont généralement lieu une ou deux fois par an, elles prélèvent un nombre limité d’échantillons et elles peuvent ne pas correspondre à la période de reproduction des espèces étudiées. Elles sont donc limitées pour identifier les frayères des espèces d’intérêt halieutique. Par ailleurs, les déclarations de capture des pécheurs (logbook) fournissent des informations sur l’ensemble de l’année avec une densité d’échantillonnage supérieure a celle des données scientifiques. En les combinant aux données de géolocalisation des navires disponibles par le système de surveillance des navires de pêche (VMS), les données de déclarations peuvent permettre de compléter l’information apportée par les données de campagne. Dans cette thèse, nous avons développé un modèle statistique qui permet de combiner les données commerciales et scientifiques pour inférer la distribution des espèces d’intérêt halieutique a une résolution spatio-temporelle fine. Le modèle permet de prendre en compte le comportement de ciblage des pêcheurs (échantillonnage préférentiel) et d’intégrer les données de déclarations qui sont définies à une résolution spatiale grossière pour inférer la distribution des espèces a une résolution fine (changement de support). Les cartes de la distribution des espèces permettent d’identifier les zones d’agrégation pendant la saison de reproduction. Nous décrivons également les applications potentielles du cadre de modélisation pour l’aménagement de l’espace marin et les extensions qui pourraient être ajoutées à la version actuelle du modèle.

Mots clés : modélisation spatiale et spatio-temporelle, modèle hiérarchique, intégration de données, échantillonnage préférentiel, changement de support, zone fonctionnelle halieutique