Formation
Masters

Label Diplôme contrôlé par l'EtatMaster mention Biologie moléculaire et cellulaire

Parcours Biologie moléculaire et cellulaire

Domaine Sciences, technologies et santé

Master co-accrédité

Logo AGROCAMPUS OUESTLogo Université de Rennes 1

La mention Biologie moléculaire et cellulaire

Cette mention de master a pour objectif de former des biologistes cellulaire et moléculaire de haut niveau, à des métiers de la recherche, R&D dans les instituts de recherche, universités, start-up de biotechnologie ou grands groupes industriels.

Elle offre un parcours qui s’articule autour de plusieurs dominantes (Génétique-Génomique, Biologie aux interfaces, Dynamique de la communication Cellulaire, Immunité-Infection, Toxicologie, Innovation thérapeutique et développement des médicaments) pouvant déboucher sur différents types de profils professionnels.

Parmi ces différentes dominantes, 2 profils ont été définis en sélectionnant un ensemble d’unités d’enseignement (UE) pour orienter les étudiants dans leur choix :

  • - Le profil « Génétique, génomique, biochimie, de la biologie à l'analyse statistique et la modélisation (G2B) ».
    Les UE associées à ce profil forment aux approches « paillasse » que ce soit d’analyse ou d’ingénierie génétique et protéique, ou d’'analyse de données biologiques à haut débit (dont x-omique : bio-informatique, génomique, transcriptomique, protéomique) ainsi qu’aux approches de modélisation et d'apprentissage automatique. Elles permettent d’aborder les problématiques biologiques complexes en combinant les approches expérimentales et l'utilisation d'outils mathématiques et informatiques. 
  • - Le profil « La cellule dans son environnement normal et pathologique : communication cellulaire, immunologie-infection, toxicologie, médicament » (CENoP), formant aux stratégies les plus récentes (imagerie, approches biophysiques) pour étudier les cellules et leurs interactions avec leur environnement tissulaire. Ainsi, les UE associées à ce profil traite des principes de la communication entre une cellule et de son micro-environnement d'une part, mais également au niveau de l'ensemble de l'organisme auquel appartient cette cellule. Ces concepts sont développés dans un contexte sain (communication hormonale, cellules souches, développement...), et dans un contexte pathologique (pathologies tumorales, infectieuses, inflammatoires, réponses à la toxicité de l’environnement...), en lien avec le développement des médicaments.

Cette formation se veut aussi à la carte et autorise le choix d’UE au sein de différentes dominantes, susceptible de générer des profils originaux de bonne employabilité. Chaque étudiant.e doit dès lors choisir un ensemble d’unités d'enseignement (UE), parmi celles proposées par le master pour un total de 27 crédits ECTS.

Inscriptions en M2

Le Master 2 (M2) est ouvert :

  • aux élèves-ingénieurs de l'Institut Agro Rennes-Angers inscrits en dernière année de cursus (en agronomie, agroalimentaire ou horticulture) et aux élèves-ingénieurs des autres établissements sous tutelle du Ministère de l'Agriculture.
    Les élèves-ingénieurs de l’Institut Agro Rennes-Angers choisissent leur orientation de pré-spécialisation entre leur 1re et 2e année de formation (au moment du S7) et suivent les UE dispensées sur le campus rennais de l’école durant le semestre 8. Durant leur semestre 9, ils se spécialisent alors et intègrent les unités d'enseignement (UE) qu’ils ont choisies et qui sont dispensées sur le campus rennais de l’Institut Agro et sur les campus de l'Université de Rennes 1 (campus Santé de Villejean, campus de Beaulieu).
    Leur admission est prononcée sous réserve d'étude de leur dossier. Pour candidater, contacter r.dfve@agrocampus-ouest.fr.
  • aux étudiants issus de la voie universitaire et titulaires d'un M1. L'admission est ouverte de plein droit aux étudiants ayant validé leur M1 BMC à l'Université de Rennes 1 et pour les autres candidats, elle est subordonnée à l'examen du dossier. Pour ces étudiants, les candidatures en M2 se font à l'université de Rennes 1 : candidatures.univ-rennes1.fr

Inscriptions en M1

Le Master 1 (M1) est ouvert aux étudiants issus de la voie universitaire et titulaires d'une licence mention Sciences de la vie.
L'admission en M1 en est subordonnée à l'examen du dossier (plus éventuellement un entretien) du candidat.
Les candidatures en M1 se font à l'université de Rennes 1 : candidatures.univ-rennes1.fr

Frais de scolarité

Pour les élèves-ingénieurs

Les élèves-ingénieurs sont inscrits à l’Institut Agro Rennes-Angers ou dans leur école d'ingénieur d'origine. ils doivent donc régler les frais de scolarité inhérents à leur formation à leur école d'origine. Durant l’année de M2 dans le parcours, ils seront également inscrits en tant que « passager » à l’université de Rennes 1 en plus de leur inscription dans leur école d'ingénieur. 

Pour les étudiants issus de la voie universitaire

Consulter le site internet de l'Université de Rennes 1

Organisation du cursus

La durée de la formation est de 2 ans, soit 4 semestres.
Chaque semestre correspond à l'acquisition de 30 crédits ECTS.

La 1re année de master M1 est composée des semestres 7 et 8.
La 2e année de master M2 est composée des semestres 9 et 10.

Détail des enseignements en M1

Pour les élèves-ingénieurs de l'Institut Agro Rennes-Angers

Les semestre 7 est un semestre hors murs.

Il est composé  :
- d'un stage à l'étranger de 5 mois
ou
- de 2 stages de 2 à 3 mois dont au moins 1 à l'étranger
ou
- d'un semestre de formation dans une université étrangère partenaire.

Un stage en recherche est fortement conseillé.

Pour les étudiants de l'université de Rennes 1

Consulter le site internet de l'Université de Rennes 1

Pour les élèves-ingénieurs de l'Institut Agro Rennes-Angers
  • Tronc commun ingénieur agronome - 10 ECTS
    - 3 blocs de 50 h : langue, conduite de projets innovants, entreprenariat-management-gestion
    - Analyse de données 25 h
  • 5 unités d'enseignement (UE) de 50 h dans les principales disciplines relatives à la mention
    - 4 UE obligatoires (génétique & génomique, méthodes expérimentales en biologie moléculaire et cellulaire, fonctionnement de la cellule, analyse statistique de données haut débit de type « omiques ») - 16 ECTS
    - 1 UE optionnelle à choisir parmi 10 - 4 ECTS
Pour les étudiants de l'université de Rennes 1

Consulter le site internet de l'Université de Rennes 1

 

Détail des enseignements en M2

Le semestre 9  est composé d’un « tronc commun » avec une UE d’anglais obligatoire pour tous (3 ECTS).
Pour le reste des UE à choisir (27 ECTS), l’étudiant.e peut choisir « à la carte » parmi toutes les UE proposées (sous réserve de conflits d’emplois du temps).
Ces UE sont organisées en dominantes que l’on a regroupées en « profil » afin de vous aider à en comprendre le contenu. Cependant toutes ces UE sont indépendantes les unes des autres. Les UE pourront donc être choisies parmi les différentes dominantes et même parmi les deux profils G2B ou CENoP.

Tronc commun : 1 UE obligatoire

Anglais - 3 ECTS

Dominante Génétique-génomique (profil G2B)

  • Molecular genetics - 6 ECTS
  • NGS - Gene mapping and data analysis, a practical course - 6 ECTS
  • Sélection génomique - 3 ECTS

Dominante Biologie aux interfaces (profil G2B)

  • HDB - Handling massive biological data - 3 ECTS
  • BS1 - Simulating dynamical systems in biology - 3 ECTS
  • API - Applied interdisciplinarity - 3 ECTS
  • MLB - Machine learning for biology - 3 ECTS
  • MMA - Molecular modeling  - 3 ECTS

Dominante Dynamique de la communication cellulaire (profil CENoP)

  • MIC - Microenvironnement cellulaire normal et pathologique - 6 ECTS
  • CCO - Communication cellulaire dans l'organisme et ses dysfonctionnements - 3 ECTS
  • CCO - Oncogenèse et communications cellulaires -3 ECTS
  • PCC - Projet en communication cellulaire - 3 ECTS

Dominante Immunité-infection (profil CENoP)

  • IHP - Host-pathogens interactions - 6 ECTS
  • AIM - Advanced Immunology - 3 ECTS
  • PIM - Project in infection and immunity - 3 ECTS

Dominante Toxicologie des xénobiotiques (profil CENoP)

  • TMS - Toxicologie cellulaire et moléculaire - 6 ECTS
  • TMP - Toxicologie, métabolisme et pathologie d'organes - 6 ECTS

Dominante Innovation thérapeutique et développement des médicaments (ITDM)

  • BBI - Biotechnologie et innovation thérapeutique - 3 ECTS
  • CCI - Conception des composés d'intérêt thérapeutique - 3 ECTS
  • EPD - Développement préclinique des médicaments - 3 ECTS

Stage de 5 mois - 30 ECTS

Ce stage de janvier à mai conduit à la rédaction d’un mémoire à rendre début juin et d’une soutenance orale programmé en général mi-juin.
Le sujet du stage doit obligatoirement s’inscrire dans une démarche scientifique (avec une finalité fondamentale ou appliquée). Il pourra se dérouler en France ou à l’étranger dans une structure académique ou privée.
 

Débouchés professionnels

Les domaines d'application du master Biologie moléculaire et cellulaire sont la santé, les biotechnologies et l'agroalimentaire/agronomie. Cette formation fondée sur un apprentissage « par/pour la recherche fondamentale ou appliquée » débouche sur des emplois d’un spectre large. Ce spectre s’étend depuis des domaines très fondamentaux d’étude du fonctionnement du vivant au niveau cellulaire et moléculaire, jusqu’à des sujets de biotechnologie, de physiopathologie, de toxicologie ou de diagnostic, dans les domaines de la médecine et de l’agroalimentaire/agronomie.
Cette formation conduit à des postes à responsabilité dans une grande variété de structures nationales ou internationales : les industries, les organismes et agences de recherche publique, ou encore les universités, et ce dans les domaines de la biologie, toxicologie, pharmacologie, biotechnologie, agro-alimentaire, sociétés de conseil...
Les postes à pourvoir dans les domaines de la médecine ou de l’agronomie sont principalement en recherche ou en recherche et développement.
Les recrutements se font au niveau du master (ingénieur/e d’étude ou de recherche, technico-commercial, …), ou après un doctorat (responsable de projets, de plateformes, chercheur/e, enseignant/e-chercheur/e…).

Quelques noms d’organismes recruteurs :

  • organismes industriels (Servier, Merck, Danone, …),
  • biotechnologie (Pall, Biopredic, Hemarina…),
  • organismes et agences de recherche (INSERM, CNRS, CEA, INRAE, ANSES…),
  • universités.

Chiffres clés

2000étudiants, dont 60% d'étudiantes

35%de boursiers

13000Alumni

450diplômés par an

À la une