Formation
Masters

Label Diplôme contrôlé par l'EtatMaster mention Biologie, écologie, évolution

Parcours Modélisation en écologie (MODE)

Domaine Sciences, technologies et santé

Master co-accrédité

Logo Institut Agro Rennes-AngersLogo Université de Rennes

La mention, Biologie, écologie, évolution

Cette mention de master forme des cadres de haut niveau en écologie pour la recherche, la gestion des espaces et des ressources naturelles, la conservation de la biodiversité, l’aménagement des territoires selon des stratégies de développement durable et l’application des réglementations dans les projets en environnement.

Cette mention compte 5 parcours :

  1. Écologie fonctionnelle, comportementale et évolutive (EFCE)
  2. Environnement et droit (ED)
  3. Modélisation en écologie (MODE)
  4. Patrimoine naturel et biodiversité (PNB)
  5. Stratégie de développement durable et périurbanisation (ERPUR)

L'Institut Agro Rennes-Angers est impliqué dans la conduite des parcours Écologie fonctionnelle, comportementale et évolutive (EFCE) et Modélisation en écologie (MODE).

Le parcours Modélisation en écologie (MODE)

Le parcours de master Modélisation en écologie (MODE) vise à former  des étudiants issus d’un cursus biologique ou écologique à la démarche intellectuelle et aux techniques de la modélisation appliquée à l’écologie, à travers des enseignements basés sur l’intuition et l’interaction entre la théorie et l’expérience. Cela permettra également aux étudiants titulaires du master MODE d’appliquer ces techniques à d’autres domaines de la biologie ou de l’environnement.
 
L’objectif est d’offrir aux étudiants une formation de haut niveau en écologie quantitative au travers d’enseignements en écologie, statistiques, informatique et biomathématiques.

À l’issue de la formation, ils disposeront de compétences quantitatives - en statistiques, informatique et mathématiques - de plus en plus recherchées en écologie, tant dans le milieu académique que dans le secteur privé ou associatif, en raison de l’émergence de nouvelles technologies et de l’abondance de données (comme le développement des capteurs, la télédétection, les pièges photographiques, etc.).

Inscriptions en M1

Les inscriptions en M1 se font à l'université de Rennes après la phase d’admission.

L'admission en Master 1 (M1) est subordonnée à l'examen du dossier (plus éventuellement un entretien) du candidat.

Le dossier de candidature en master 1 est à saisir en ligne sur le portail national Mon Master du 26 février au 24 mars 2024.

Candidater

Inscriptions en M2

Les inscriptions en M2 à ce parcours se font à l'université de Rennes, sauf pour les élèves-ingénieurs de l'Institut Agro Rennes-Angers inscrits en dernière année (campus de Rennes) et les élèves-ingénieurs des établissements sous tutelle du Ministère de l'Agriculture sous réserve d'étude de leur dossier. Dans ce cas, contacter r.dfve@agrocampus-ouest.fr.

Candidature en ligne : candidatures.univ-rennes.fr

L'admission en Master 2 (M2) est subordonnée à l'examen du dossier du candidat.

Frais de scolarité

Le montant des frais de scolarité est revu chaque année. Consulter régulièrement notre site internet.

En savoir plus sur les droits d'inscription et les bourses

Les frais de scolarité pour l'année universitaire 2023/2024 sont de :

  • pour les étudiants communautaires inscrits en formation initiale en M1 et M2 : 243 euros
  • pour les étudiants extracommunautaires inscrits en formation initiale en M1 et M2 : 3770 euros

Organisation du cursus

La durée de la formation est de 2 ans, soit 4 semestres.
Chaque semestre correspond à l'acquisition de 30 crédits ECTS.
La 1re année de master M1 est composée de 2 semestres S7 et S8.
La 2e année de master M2 est composée des semestres S9 et S10.

Les enseignements sont basés sur l’intuition et l’interaction entre la théorie et l’expérience.
En M1, les enseignements ont lieu à l’Université de Rennes (campus de Beaulieu). Communs aux parcours EFCE et MODE, ils portent essentiellement sur l’écologie et permettent une initiation aux différents aspects de la modélisation.
En M2, les cours ont lieu sur le campus de Rennes de l’Institut Agro Rennes-Angers et à l’Université de Rennes (campus de Beaulieu). Ils sont propres au parcours MODE. L’accent est mis sur les compétences quantitatives, sans perdre de vue leurs champs d’applications en écologie.

Détail des enseignements en M1

7 unités d'enseignement (UE) obligatoires :

  • Fondements écologiques
  • Dynamique de populations et modélisation 
  • Outils statistiques en écologie 
  • Initiation aux systèmes d’information géographiques
  • Programmation appliquée R
  • Projet Phase 1 
  • Anglais

1 UE au choix parmi :

  • Remédiation statistiques et R 
  • Python for life science 1

3 unités d'enseignement (UE) obligatoires :

  • Communication scientifique 
  • Modélisation en écologie
  • Stage de 2 à 3 mois

3 choix possibles

n°1 - 1 UE au choix parmi :

  • Projet phase 2
  • Écologie du paysage
  • Écologie du stress
  • Microorganismes et écosystèmes

n°2 - 1 UE au choix parmi :

  • Approches moléculaires en écologie et évolution
  • Fronts de sciences en agroécologie
  • Fonctionnement et enjeux des milieux aquatiques

n°3 - 1 UE au choix parmi :

  • Phylogénie moléculaire pour l’écologie
  • Analyses spatiales en écologie
  • Manipulation de données avec R

Détail des enseignements en M2

9 unités d'enseignement (UE) obligatoires :

  • Advanced statistical analysis
  • Modèles déterministes
  • Modèles aléatoires
  • Modélisation en épidémiologie
  • Online collaborative ressources
  • Estimation des paramètres et statistiques bayésiennes
  • Génétique et génomique des populations
  • Machine learning for biology
  • Anglais

1 UE au choix parmi :

  • Python for life science 1
  • Python for life science 2
  • Interfaces
     

Stage de fin d'études

Débouchés professionnels

La poursuite en thèse (effective pour environ 2/3 des diplômés) est un débouché naturel à cette spécialité, dans le but d’occuper par la suite des postes en recherche en écologie, dans les secteurs public ou privé.

Plus largement, les titulaires du diplôme peuvent également occuper des emplois dans les secteurs de la biologie, de l’écologie et de l’environnement, à chaque fois que des compétences complémentaires sont requises (modélisation, mathématique, statistique, informatique).

Exemples : ingénieur en bureau d’étude, biostatisticien, développeur de logiciels et/ou d’outils d’aide à la décision, analyste fonctionnel...

Chiffres clés

2000étudiants, dont 60% d'étudiantes

35%de boursiers

13000Alumni

450diplômés par an

À la une